Le premier drone algérien sera soumis prochainement à l’essai

Le premier  drone (Amel 3 - 300), fabriqué par  le Centre de Recherche en Technologies Industrielles(CRTI) de Cheraga (Alger) sera soumis dans quelques mois à l’essai , a déclaré mercredi  à Batna, le Directeur Général de ce centre, le Dr Mustapha Yahi.

Drone Amel 3 - 300


Le même responsable a indiqué à l’APS en marge de l’ouverture à l’université Batna 2, du premier séminaire national sur la recherche scientifique et l’innovation technologique en Algérie qu’un staff de chercheurs et d’ingénieurs du CRTI se penchent actuellement sur "la finalisation des dernières retouches" à cette réalisation, 3 è du genre dans cet établissement.

Il a ajouté que ce nouveau drone de 3 mètres de long succède après le succès du drone (Amel 2-700).

Ces exploits ont été réalisés grâce à la possession du CRTI "d’une base de données dans le domine de l’aéronautique", première du genre en Algérie et qui permet de faire des recherches appliquées ayant trait à cette spécialité dont la formation des pilotes.

Le CRTI envisage également la création d’une base technologique en collaboration avec des centres de recherches de plusieurs universités à l’échelle nationale dont l’université Batna 2 pour assurer des applications sur le terrain au profit des ingénieurs, la formation qualifiante et le recyclage des spécialistes conformément aux évolutions technologiques, a précisé ce responsable.

Ces structures seront également "une interface de liaison" pour tout ce qui a trait à la recherche, à l’enseignement académique, et au secteur industriel dans le but de le "développer et de trouver des solutions aux problèmes rencontrés".

Une convention de partenariat et de coopération a été signée entre l’université Batna 2 et le CRTI en marge cette rencontre scientifique marquée par la présentation de 3 communications mettant la lumière sur  cet organisme scientifique et sa contribution dans le développement industriel ainsi que  la méthode de développement de l’activité relative à la recherche et les étapes suivies en matière de normalisation et d’obtention d’agréments de laboratoires de recherches conformément aux normes Iso.

Les travaux de ce séminaire marqué par la présence d’un grand nombre de chercheurs, enseignants et étudiants, opérateurs économiques et industriels de Batna et d’autres wilayas limitrophes seront ponctués aussi par l’exposition de produits de ce centre dont un drone.

Ce séminaire de deux jours s’inscrit dans le cadre de la coopération entre le CRTI et l’université Batna 2 dans le but d’instaurer une stratégie visant la formation d’ingénieurs et de techniciens capables à travailler au complexe industriel General Electric Algeria Turbine (GEAT) dont les travaux de réalisation sont en cours à la zone industrielle de la commune de Ain Yagout (Batna).

De son coté, le recteur de l’université Batna 2 Tayeb Bouzid a déclaré que l’université Batna 2 dont la majorité des spécialités qu’elle offre ayant trait aux technologies et sciences dispose actuellement de 26 laboratoires de recherches et d’un centre de formation intensive de langues étrangères.

Un laboratoire d’entrepreneuriat destiné à l’accompagnement des étudiants dans le cadre des dispositifs de soutien à la concrétisation de leurs projets de recherche sera ouvert l’année prochaine dans cette université, a -t-on également appris de la même source.

 

 

Note:

Source:APS.dz


Le premier drone algérien sera soumis prochainement à l’essai

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !


Ads

Options

Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)

Vote article

Score estimé: 5
Vote(s): 1

stars-5

Prenez une seconde pour voter pour cet article
Excellent
Très bien
Bien
Moyen
Mauvais

Liens connexes

L'article le plus lu à propos de aktuelle News

lien recommandation

Recommander cet article: