Temps de lecture à propos de 4 minutes

USTO-Sonatrach : deux masters professionnels

Coopération USTO-Sonatrach: lancement officiel de deux masters professionnels

Deux masters professionnels en "génie des plastiques Corrosion et protection cathodique" ont été officiellement lancés dimanche à l'Université des sciences et de la technologie "Mohamed Boudiaf" (USTO/MB) d'Oran, en partenariat avec l'Institut algérien de pétrole (IAP) relevant du groupe Sontrach.


La cérémonie de lancement a été présidée par la rectrice de l'USTO/MB, Nacéra Benharrat et le Directeur général de l'IAP, Guennoune Abdelkader, en présence du doyen de la faculté de chimie, d'enseignants et de responsables à l'Université et à l'IAP, ainsi que des étudiants.

Le lancement de ces deux masters intervient dans le cadre de l'amélioration de l'insertion des étudiants de l'USTO dans le monde du travail d'une part, et l'amélioration continue des ressources humaines en Algérie d'autre part, a-t-on souligné lors de cette cérémonie.

Une convention de partenariat a été signée le 27 juin dernier entre l'Université de l'USTO et l'IAP, stipulant de commencer dans un premier temps par les deux masters cités, pour s'élargir après à d'autres spécialités selon les besoins du groupe.

A ce titre, Mme Benharrat a qualifié le lancement de ces deux masters de "grand pas" dans le partenariat université-entreprise, qui augure d'un avenir fleurissant entre deux établissements ayant toujours émis le désir de coopérer.

Auparavant, la coopération entre l'Usto et la Sonatrach se limitait aux mouvements d'étudiants, aux stages d'enseignants, à quelques participations d'experts du groupe pétrolier à des conférences et activités de l'Université, a-t-on rappelé, déclarant que "c'est la première fois qu'une passerelle solide est créée entre nous".

Pour la même responsable, l'option choisie de "former à la carte", des formations ciblées et orientées, "ne sera que bénéfique pour l'université et le partenaire économique".

Les meilleurs étudiants de ces deux masters seront recrutés d'office à la Sonatrach, les autres, auront à leurs CV, le double label Usto-Sonatrach, ce qui leur ouvrira beaucoup de portes, a-t-elle fait savoir.

Pour le directeur général de l'IAP, Guennoune Abdelkader, ce partenariat stratégique représente le fruit d'un travail commun de longue haleine. "Il consiste en premier lieu à travailler en amont sur l'adéquation des besoins de l'entreprise en matière de formation et l'offre de l'université".

Cette coopération consiste, également, à développer la formation de spécialisation de type master professionnel et à opter aussi pour une coopération renforcée dans la construction des programmes de formation/spécialisation.

"L'Etat s'est investi récemment pour le développement du secteur de la pétrochimie. Sonatrach s'est bien évidemment inscrite dans cette perspective et de ce fait nous œuvrons à la préparation d'un vivier d'experts pour les installations du groupe afin de réaliser cet objectif", a indiqué le même responsable.

Un enseignement de qualité a été mis à la disposition des étudiants à travers les enseignants de l'Usto, de l'IAP et des experts de la Sonatrach qui vont également intervenir dans les cours spécifiques. "Nous avons mis le paquet pour l'acquisition de nouveaux équipements de laboratoires pour les travaux pratiques", a ajouté M. Guennoune.

Au total, une cinquantaine d'étudiants licenciés en génie des procédés et pétrochimie suivront leurs études de master dans ces deux spécialités (25 dans chaque spécialité). Ils ont été sélectionnés selon les meilleures moyennes obtenues en licence et à l'issue d'un entretien rigoureux.

Les cours et les les travaux pratiques se dérouleront, quatre semestre durant, à l'Usto et au niveau des quatre écoles de l'IAP à Arzew, Boumerdes, Skikda et Hassi Messaoud, a-t-on indiqué.

Note:

Source:aps.dz


USTO-Sonatrach : deux masters professionnels

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !